Alabama Song

Publié le par Linette (pseudo)

couv1327032.gif" Bébé, implorait Scott, arrêtons ce cirque, veux-tu? Accordons nos violons...

... Mais moi qui ne connaissais pas la métaphore populaire, j'ai entendu: "Accordons nos violences", et j'ai dit oui, tout de suite."

 

C'est de qui?

 

Gilles Leroy. Né en 1958 à Bagneux, il se passionne pour la littérature américaine et japonaise. Il a publié 14 romans et plusieurs autres oeuvres. Alabama Song a obtenu le prix Goncourt en 2007.

 

 

Ça raconte quoi?

 

Quatrième de couverture:

 

Montgomery, Alabama, 1918. Quand Zelda, "Belle du Sud", rencontre le lieutenant Scott Fitzgerald, sa vie prend un tournant décisif. Lui s'est juré de devenir écrivain: le succès retentissant de son premier roman lui donne raison. Le couple devient la coqueluche du tout New York.

Mais Scott et Zelda ne sont encore que des enfants: propulsés dans le feu de la vie mondaine, ils ne tardent pas à se brûler les ailes...

Gilles Leroy s'est glissé dans la peau de Zelda, au plus près de ses joies et de ses peines. Pour peindre avec une sensibilité rare le destin de celle qui, cannibalisée par son mari écrivain, dut lutter corps et âme pour exister...

 

Mon avis?

 

J'aime les romans (et les films) qui me font découvrir une célébrité comme Monsieur Tout Le Monde, qui cessent pendant un moment de nous montrer la Star pour mettre en avant des qualités et des faiblesses. Alabama Song fait partie de ceux la, tout comme Blonde de Oates.

 

Si vous idolâtrez Francis Scott Fitzgerald, vous ressentirez peut-être une légère déception en lisant ce court roman. Gilles Leroy prend le parti de Zelda et c'est avec une jolie plume qu'il écrit son histoire à la première personne.

Zelda est une jeune femme aux nombreuses facettes: Colérique et passionnée, fragile, elle n'est plus vierge le jour de son mariage et choque la morale par son comportement de dévergondée. Souvent ivre morte, elle grimpe sur les tables et se promène trempée dans une robe transparente.

Fille de Juge, elle sera "reniée" par ses parents le jour ou elle épousera, après plusieurs années d'attente, le lieutenant Francis Scott Fitzgerald qui n'aspire qu'à devenir un écrivain célèbre.

 Mais derrière ce couple qui parait resplendissant, se cache deux êtres complètement torturés. Scott se réfugiera dans l'alcool. Homme violent, il rabaisse sa femme, la fait enfermer en hôpital psychiatrique et lui vole ses écrits.

Sa femme, quant à elle, qui ne demande qu'à se hisser au sommet avec son rêve de danseuse classique, écrivaine et peintre, verra tous ses époirs se transformer en illusions et sombrera lentement sous les électrochocs et les piqûres de morphine.

 

N'oublions pas également que Zelda était atteinte de Schizophrénie. Alors peut-on savoir si tout ce qu'elle raconte est bien la réalité?

J'avoue avoir souvent été dans le doute et c'est ce qui m'a tant plu dans ce roman. Ou commence la vérité? Quel parti prendre? Doit-on croire chaque parole de Zelda? Était-elle vraiment malade?

 

Gilles Leroy nous raconte le destin d'une femme qui vivait dans l'ombre de son mari et qui méritait donc un petit hommage. Ses phrases tantôt poétiques ou crues marquent le lecteur.

Cependant j'ai trouvé la narration un peu décousue. Il parle d'un fait puis revient soudainement en arrière pour parler d'autre chose...

J'ai eu également comme un goût d'inachevé à la fin. Peut-être parce qu'il aurait mérité quelques pages de plus.

 

(édition: Mercure de France, 190 pages, année de parution: 2007)

Commenter cet article

amaryllis 09/08/2012 10:17

J'ai beaucoup aimé ce livre. Il est vrai que pour découvrir Francis Scott Fitzgerald, il vaut mieux lire autre chose qui s'attache plus à le décrire. Ici, on a le récit d'une femme qui aime et qui
souffre. Un beau récit en tout cas.

Linette (pseudo) 09/08/2012 10:46



Oui, je suis d'accord avec toi et c'est pour ça que certains fans de F.S.Fitzgerald n'aime pas ce roman.



Alex-Mot-à-Mots 30/07/2012 14:25

Un très beau roman sur un destin brisé.

Noémie 20/07/2012 13:33

J'ai acheté ce roman il y a peu d'occasion.
Certains point que tu cites me refroidissent un peu mais ce n'est pas grave! Je veux tenter ma chance avec ce roman :)

Linette (pseudo) 20/07/2012 16:29



Ah? Par rapports à quoi? C'est une lecture assez triste mais la plume de l'auteur vaut vraiment le coup. J'espère qu'il te plaira.



Missycornish 17/07/2012 10:26

Coucou Linette! Je vois que cela t'as aussi plu beaucoup! J'ai rédigé il n'y a pas longtemps un billet dessus, et je me demandais si une petite lecture commune pour fin Septembre te tenter avec moi
sur Accordez-moi cette danse? Héhé je voulais aussi le lire. Bises

Linette (pseudo) 17/07/2012 11:26



Coucou! Et bien écoutes, je serai ravie de faire cette lecture commune avec toi! C'est un livre que j'ai très envie de lire également et je viens de le trouver pour un prix raisonnable alors oui,
il n'y a pas de souci. On se recontacte d'ici la. Bises.