Banquises

Publié le par Linette (pseudo)

couv33855999.gif(édition Albin Michel, année de parution: 2011, 247 pages, 18 euros)

 

En 1982, Sarah a quitté la France pour Uummannaq au Groenland. Elle est montée dans un avion qui l'emportait vers la calotte glaciaire. Sa famille ne l'a jamais revue. Elle a disparu, corps et âme. Elle avait vingt-deux ans. Lisa, vingt-sept ans plus tard, part sur les traces de sa soeur. Elle découvre un territoire dévasté et une population qui voit se réduire comme peau de chagrin son domaine de glace.

 

"Il ignore donc la scène mais il comprend, bien sûr, qu'aucune promenade, aucune forêt, aucun automne ne peut suspendre une minute la douleur en sa femme, qu'elle croit sûrement plus vive que la sienne à lui."

 

Banquises est un roman que j'avais envie de lire depuis sa parution. Le résumé m'avait tout de suite emballé et c'est pourquoi je me suis ruée dessus lorsque je l'ai vu sur l'étagère des nouveautés de ma bibliothèque.

 

Valentine Goby nous offre un roman poignant, dur, sur le thème de l'absence, de la disparition. Avec une grande sensibilité elle nous décrit ce que représente l'attente, le vide au sein d'une famille et surtout l'impossibilité de se reconstruire tant que l'on ne sait pas ce qu'est devenu notre enfant. 

Avec finesse, elle raconte aussi le parcours de Lisa, cette femme qui a aimé sa grande soeur et qui tente désespérément d'attirer l'attention de ses parents, de combler cette absence.

La narration est riche en détails et l'auteure nous expose ses nombreuses connaissances dans le domaine de la musique, la passion de Sarah, ainsi que sur la vie rude au Groenland, bien différente de celle que l'on peut s'imaginer.

 

Malgré la sensibilité de la narration, j'ai trouvé l'écriture de Valentine Goby assez spéciale. Ses phrases sont hachées (elle adore les virgules), manquent parfois de verbes ou de mots de liaisons... Heureusement donc que la qualité se cache derrière.

En ce qui concerne le voyage de Lisa, j'ai été un peu déçue également. Je pensais qu'elle partait sur les traces de sa soeur pour mener sa propre enquête. Et en fait, non. En allant au Groenland, elle décide de tirer un trait sur cette histoire, de se faire une raison, de vivre à la place de Sarah pendant quelques jours avant de rentrer en France.

Finalement, j'ai beaucoup plus apprécié les chapitres consacrés à l'absence de Sarah que ceux sur le départ de Lisa.

 

En tout cas, de ce livre très touchant, je retiendrai surtout l'image de la mère désemparée, en pleurs lors d'une émission de télé et dont le mari est le seul à venir la consoler.

 

Conclusion: Un beau roman sur l'absence mais qui peut parfois être un peu pénible à lire à cause de l'écriture. 

Commenter cet article

Missycornish 10/01/2013 20:04

Dommage que l'écriture fasse barrière! ça avait pourtant l'air bien. J'ai du mal à lire un roman dont l'écriture est moyennement soignée. Enfin, le thème est intéressant.

Linette (pseudo) 12/01/2013 19:41



En fait, je ne dirai pas que l'écriture est moyennement soignée. Je pense que c'est tout simplement son style d'écriture car on retrouve beaucoup de finesse dans ses descriptions. C'est juste
très spécial et il faut adhérer. Moi j'aime les belles phrases poétiques alors forcément...



Sandrine 07/01/2013 10:45

Oui beaucoup !

Sandrine 05/01/2013 14:25

J'avais lu ce livre lorsque je faisais partie du jury de l'Eté du livre dans ma région. C'est le livre que nous avions choisi lors d'un jury local. Mais au final, il ne l'a pas remporté =/

Linette (pseudo) 06/01/2013 15:47



Et toi tu avais aimé?



charmant-petit-monstre 05/01/2013 12:37

Jamais entendu parlé. Je note donc !

Bonne Année Linette !

Linette (pseudo) 06/01/2013 15:42



Bonne année à toi aussi charmant petit monstre!!



A-little-bit-dramatic 03/01/2013 22:37

C'est vrai que le résumé interpelle tout de suite, comme tu le dis très bien dans ta critique.
Même si ce n'est pas mon genre de lecture habituel, je pense que je pourrais tenter de lire ce livre...je pense même qu'il pourrait me plaire.

Linette (pseudo) 04/01/2013 10:30



Moi c'est vraiment l'écriture spéciale qui m'a empêché de le trouver vraiment très très bon. Puis aussi parce que j'ai été déçue que Lisa ne mène pas sa propre enquête.