Bel-Ami

Publié le par Linette (pseudo)

27850

 

 

 

C'est de  qui?

 

Guy de Maupassant. Né en 1850 et mort en 1893 à Paris. Lié à Flauber et Zola, il fait partie de la grande littérature classique en publiant six romans et de nombr euses nouvelles.


 

Ça raconte quoi?


Georges Duroy vient d'arriver à Paris et compte bien s'y faire une place. D'un petit travail aux bureaux des chemins de fer, il deviendra journaliste grâce à la rencontre d'un ancien ami.

La séduction lui apportera de meilleurs objectifs et de manipulation en manipulation, il atteindra la gloire.

Maupassant nous dresse le portrait d'une société du 19ème siècle à travers un homme prêt à tout pour arriver à ses fins.


 

Mon avis?

 

Chaque fois que j'ai ouvert un livre de Maupassant, j'ai eu l'impression de vivre moi même ses histoires, de faire un bond dans le passé.

Il est le seul auteur qui a réussi à m'émouvoir en me décrivant la nature sous un levé de soleil (Une Vie).

Je ne m'attendais pas forcément à ressentir ce genre d'émotions en lisant Bel-Ami car chaque roman est différent mais je dois dire  que j'ai mis du temps avant de me plonger dans cette lecture.

J'ai mis du temps à comprendre l'ambition de Duroy car j'ai eu le sentiment que Maupassant essayait de prendre de la distance avec son personnage, de garder une certaine réserve.

On ne sent pas forcément qu'il y est attaché (d'ailleurs qui pourrait l'aimer?), ce qui peut être parfois gênant dans la compréhension.

 

On suit donc l'ascension de cet homme qui se sert des femmes pour obtenir toujours plus. Plus d'argent, plus de mérite, plus d'orgueil...

On a pitié pour elles qui tombent comme des mouches dés que Duroy ouvre la bouche, qui se sentent tiraillées entre leur fidélité et le fait de se donner toute entière à un homme. Et pourtant ce genre de comportement était si fréquent à l'époque que ça ne m'a pas trop touché.

En matière de "mauvais garçon" dans le classique, je dois dire que j'ai lu pire et j'ai donc eu un goût de déjà vu.  

 

En conclusion, je crois que j'ai aimé lire cette histoire car elle est de Maupassant et non pas parce que le personnage m'intéressait.

 

 

"Car les paroles d'amour, qui sont toujours les mêmes, prennent le goût des lèvres dont elles sortent."

 

 

(édition: le livre de poche, albin michel, 368 pages, année de parution: 2006, illustration: Willard Leroy Metcalf)

 

challengepalezero

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SaNdriNe 12/03/2012 12:58

J'ai hâte de voir le film !

Linette (pseudo) 13/03/2012 09:16



Oui il peut être bien même si je trouve que c'est un peu barbant de voir toujours les même têtes. A la fin, ce n'est plus trop crédible.



A-little-bit-dramatic 29/02/2012 10:43

Je n'ai pas aimé Le Horla mais j'ai bien envie de découvrir les classiques plus "conventionnels" si je puis dire, de Maupassant...

Linette (pseudo) 29/02/2012 11:08



Maupassant est un auteur que je conseille toujours lorsque quelqu'un a envie de lire du classique. Pour moi il avait un temps d'avance sur son époque et savait parfaitement nous faire ressentir
un lot d'émotions. Je te conseille "Une vie" qui est très triste mais très beau.



Alex-Mot-à-Mots 23/02/2012 18:57

J'adore tes petits gifs pour donner ton avis, c'est rigolo !

Linette (pseudo) 24/02/2012 10:15



Merci



amaryllis 20/02/2012 11:44

J'avoue que je n'ai pas lu ce classique. Et je pense qu'il me plairait, je ne suis pas une fan absolue de Maupassant mais j'aime bien en général.

Linette (pseudo) 20/02/2012 14:12



Je conseillerai plus "Une vie" que celui-la mais peut-être qu'il te plaira plus qu'à moi.



Laeti (histoires-de-livres) 17/02/2012 18:21

J'ai un vague souvenir de cette histoire qui remonte au collège pour moi. Par contre, les contes de la Bécasse j'avais adoré. Je les avais lu en 5ème.
Je crois qu'il faut que je me remette aux classiques et j'ai bien envie de m'inscrire au Challenge Livraddict Classiques 2012. Je n'ai jamais fait de challenge. Tu en penses quoi?

Linette (pseudo) 19/02/2012 10:17



Ca peut être une super idée Laeti! Effectivement, on est toujours tenté de lire les dernières nouveautés et parfois on oublie qu'il y a eu de magnifiques romans.


J'ai prévu de lire Oliver Twist et La Dame aux Camélias entre deux contemporains.