C'est ici que l'on se quitte

Publié le par Linette (pseudo)

C-est-ici-que-l-on-se-quitte.jpg

 

 

 

C'est de qui?

 

Jonathan Tropper. Il est américain et a publié cinq romans.

 

 

Çà raconte quoi?

 

Judd vient de quitter sa femme car elle couchait avec son patron. Il a également perdu sa magnifique maison, n'a plus de boulot et pour couronner le tout: son père vient de mourir.

La dernière volonté de celui-ci était que sa famille se rassemble pendant sept jours pour la Shiv'ah.

Sept jours difficiles au sein d'une famille qui se voit très peu et donc qui ne communique pas.

Disputes, tendresse et humour sont au rendez-vous.


 

Mon avis?

 

Pendant les premiers chapitres, j'ai vraiment passé un bon moment.

Judd nous raconte avec humour à quel point sa vie est désastreuse. Il alterne ces passages avec sa vision du couple, de la vie conjugale après plusieurs années... Nous compatissons pour ce qu'il lui arrive et ne pouvons qu'approuver certains faits grâce à notre propre expérience ou celles des autres.

Vient ensuite le défilé de la famille avec des membres bien atypiques. Les scènes virent souvent aux règlements de compte et nous font rires des différents faux pas des personnages. Le tout se termine toujours avec une certaine tendresse fraternelle assez touchante.

Le gros bémol de ce roman pour moi est le sujet du sexe qui est constamment présent.

Le frère coureur de jupons, Judd qui matte toutes les femmes qui passent, l'infidélité de sa femme, la mère aux seins siliconés qui s'habille comme une ado provocante... sans parler de tous les mots crus dont les américains raffolent qui rendent la narration lourde.

A cause de ça j'ai un peu décroché et mes rires se sont plutôt transformés en sourires.

Ce que j'ai trouvé assez dommage car Judd est un personnage assez intéressant ainsi que son histoire d'amour avec sa femme.

 

(édition: 10-18, 391 pages, année de parution: 2009, photo: paul taylor)

Commenter cet article

Malika 04/01/2012 10:05

Je suis assez d'accord avec toi, ce roman commençait très bien et puis il s'est essouflé ...et il a d'ailleurs fini par m'ennuyer !

Linette (pseudo) 04/01/2012 10:06



Oui je l'ai trouvé un peu long et répétitif. C'est dommage car les réflexions sur la vie du perso principal rendaientt l'histoire intéressante.



Laure 12/12/2011 18:07

J'aime bien Tropper mais au fil de ses livres, je trouve qu'il a du mal à se renouveler.

Linette (pseudo) 13/12/2011 09:18



Je n'en ai lu qu'un de lui et c'est vrai que je ne sais pas si je serai attirée par d'autres de ses romans. Je l'ai trouvé un peu long celui la.