L'étrangleur de Cater Street

Publié le par Linette (pseudo)

couv55096526C'est de qui?

 

Anne Perry. Née en 1938 en Angleterre, elle est auteur de nombreux romans policiers. En 1979 est publié son premier roman L'étrangleur de Cater Street qui sera le premier tome d'une longue série encore publiée aujourd'hui.


Ça raconte quoi?

 

(Quatrième de couverture)

 

Suffragette avant l'heure, l'indomptable Charlotte Ellison contrarie les manières et codes victoriens et refuse de se laisser prendre aux badinages des jeunes filles de bonne famille et au rituel du tea o'clock.

Revendiquant son droit à la curiosité, elle parcourt avec intérêt les colonnes interdites des journaux dans lesquels s'étalent les faits divers les plus sordides. Aussi bien le Londres des années 1880 n'a t-il rien à envier à notre fin de siècle: le danger est partout au coin de la rue et les femmes en sont souvent la proie.

Dans cette nouvelle série "victorienne", la téméraire Charlotte n'hésite pas à se lancer dans les enquêtes les plus périlleuses pour venir au secours du très séduisant inspecteur Thomas Pitt de Scotland Yard.

 

Mon avis?

 

Encore une fois, je trouve que le résumé est assez différent de l'histoire... Mais bon commençons par le commencement.

 

J'ai dévoré ce polar victorien. Tout d'abord j'ai retrouvé avec plaisir la bourgeoisie du XIXe siècle anglais. Cette ambiance feutrée ou l'on se raconte les derniers potins, ou la religion prenait une grande place et ou la soumission des femmes était une chose "normale".

Anne Perry nous décrit une famille intéressante, que l'on souhaite voir évolué car chaque personnage possède son propre caractère.

Même si Charlotte est le personnage principal de cette saga, les autres prennent une place tout aussi importante. On prend donc tout autant de plaisir à suivre ses deux soeurs: Sarah et Emily, mais aussi ses parents et son beau-frère, Dominic.

Au sein de la famille, l'ambiance n'est déjà pas au beau fixe: jalousies entre soeurs...et la série de meurtres qui arrive soudainement rajoute davantage de tensions dans les relations.

On se méfie de sa famille, de ses amis, de ses connaissances et l'arrivée de l'inspecteur Pitt qui tombe amoureux de Charlotte ne fera qu'empirer les choses.

 

Aimant peu les dialogues, j'avoue que j'étais septique en commençant ce livre et finalement je trouve que non seulement ils font avancés grandement l'histoire mais qu'en plus Anne Perry les écrit à la perfection.

Pour en revenir au résumé du livre, Charlotte ne se transforme pas en détective dans ce roman. Elle ne fait que se poser des questions sur les intentions et le comportement du tueur, ce que ferait bon nombre de personnes à sa place.

De plus, sa relation avec l'inspecteur Pitt ne se construit que très progressivement et ne devient donc pas une histoire à l'eau de rose comme on pourrait le penser.

 

Bref, voila une très belle découverte car c'est précisément le genre d'histoire que je n'aurais pas lu il y a plusieurs années. J'ai hâte de me plonger dans la suite de leurs aventures.

 

(édition: 10/18, 382 pages, année de parution: 2002, Peinture: Sir John Everett Millais)

Commenter cet article

Quelqu'une 14/07/2012 18:40

J'adore l'époque victorienne, je la trouve vraiment passionnante. Ce livre me donne vraiment envie, je pense que je vais essayer de me le procurer !

Linette (pseudo) 14/07/2012 18:58



Je te le conseille vraiment alors car il est très fluide et une fois dedans: impossible d'en décrocher. Moi aussi j'adore l'époque victorienne et j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette
auteur. D'ailleurs, je pense que je vais lire la suite prochainement.



A-little-bit-dramatic 10/07/2012 14:44

Tu as un avis vraiment positif sur ce livre ! L'époque dans laquelle Anne Perry situe son histoire m'attire vraiment. L'Angleterre victorienne est vraiment très riche et intéressante à mon
avis...mais je lis peu de policier...j'ai parfois du mal à entrer dans l'histoire...après, je pense que ça pourrait me plaire...je vais déjà découvrir le style de l'auteure avec Du sang sur la Soie
et je verrais ensuite.

Linette (pseudo) 10/07/2012 16:41



En fait je t'encourage vraiment à lire ce livre car moi non plus, je n'ai pratiquement pas lu de polar. Mais l'enquête n'a pas une grande place dans ce roman. Ce n'est pas comme de nos jours avec
toute la police scientifique. La c'est surtout un inspecteur qui arrive dans une famille pour leur poser des questions. L'auteur écrit plus une histoire sur une famille que sur des meurtres.