Les Chaussures Italiennes

Publié le par Linette (pseudo)

C'est de qui?62469723

 

Henning Mankell. Il est né en 1948 en Suède. Il a écrit de nombreuses nouvelles  policières. Les chaussures italiennes est sortie en France en 2009. 

 

Ca raconte quoi?

 

Fredrik Welin, ancien médecin de soixante-six ans, vit reclus sur une île de la Baltique. Sa vie au quotidien se résume à se baigner dans un trou de glace, recevoir la visite d'un facteur curieux et hypocondriaque et se promener avec ses animaux domestiques.

Un jour, Harriet, l'amour de jeunesse qu'il avait abandonné, vient lui rendre visite et brise sa routine.

Avant de mourir, elle ne souhaite qu'une chose: qu'il tienne sa promesse en l'emmenant voir un lac forestier ou, autrefois, il se baignait avec son père.

 

Mon avis?

 

Cette histoire est plutôt originale. Je me suis attachée à Fredrik malgré ses nombreux défauts. On ne découvre pas un héros dans ce roman, mais plutôt une personne comme tout le monde avec son lot d'erreurs et de regrets. Quelqu'un pour qui la curiosité est un vilain défaut et qui a une fâcheuse tendance à prendre la poudre d'escampette chaque fois que ses sentiments s'emballent. Mais j'ai également trouvé qu'il possédait une grande patience envers certains personnages impulsifs et parfois désagréables.

La visite presque quotidienne de Jansson, le facteur hypocondriaque met une petite touche d' humour tout au long de l'histoire.  

L'arrivée d'Harriet est un passage émouvant car le passé de Fredrik ressurgit d'un coup et le confronte à ses erreurs de jeunesse. Il est également remplit d'une grande tendresse pour ce couple qui se retrouve après tant d'années d'absence et de douleurs. Leurs retrouvailles est comme un nouveau départ, un pardon qu'ils échangent presque en silence.

Le seul défaut est le personnage de Sima qui n'apporte rien à l'histoire pour moi.

A part ça, on ressent très bien la solitude du personnage qui devient pesante subitement après ces retrouvailles, mais aussi la peur de la mort que l'on ressent à un certain âge.

J'ai passé un très bon moment en lisant ce livre, sans aucun ennui.

 

(édition: Points, 373 pages, année de parution: 2009, photo: Ulla Montan)

Commenter cet article

Noémie.W 27/05/2012 13:18

Je viens tout juste de le finir. Je suis satisfaite de cette lecture!
C'est une belle découverte. Les noms des villes sont juste imprononçables ^^

Linette (pseudo) 27/05/2012 14:24



Oui c'est sûr que le Suédois n'a pas l'air très facile. Pour moi aussi c'était une belle découverte dépaysante et
contrairement à certains lecteurs, je me suis attachée à ce personnage.



Noémie.W 22/05/2012 11:01

Aah! Parfait, je ne vois pas beaucoup de personnes qui l'ont lu. Et c'est ma prochaine lecture :) Un avis positif alors ça me tente encore plus :)

Linette (pseudo) 22/05/2012 11:12



J'ai beaucoup aimé oui. Et je l'ai même offert à quelqu'un dans mon entourage. C'était une belle découverte que je conseille.



Laeti (histoires-de-livres) 21/01/2012 09:58

Encore un livre de plus que tu me donnes envie de découvrir! En plus, la littérature des pays scandinaves est à l'honneur en ce moment!

Linette (pseudo) 21/01/2012 10:59



Oui c'est vrai, ils ont un style particulier que j'avais découvert avec Anne B.Radge. J'espère qu'il te plaira.
Personnellement, j'ai trouvé que l'histoire sortait un peu du commun. Je n'ai pas l'habitude de lire des romans ou le personnage est assez solitaire et isolé du reste du monde.



Malika 15/01/2012 17:10

Un excellent livre, j'ai adoré l'atmosphère très particulière de ce roman .

Linette (pseudo) 15/01/2012 19:23



Oui moi aussi, ça rend l'histoire originale.



Marion 13/01/2012 16:19

Pour ma part, bilan un peu plus mitigé... J'ai aimé les personnages féminins, mais le protagoniste m'a plutôt agacée...

Linette (pseudo) 14/01/2012 11:55



Ah... moi c'est le contraire justement. J'ai trouvé qu'elles lui reprochaient sans arrêt ses erreurs d'avant et n'étaient pas très agréables.