Les Oreilles de Buster

Publié le par Linette (pseudo)

couv19942557

C'est de qui?

 

Maria Ernestam. Elle est suédoise et vit à Stockholm. Elle a multiplié les expériences artistiques: chanteuse, danseuse, mannequin, comédienne, journaliste et aujourd'hui auteur.

Son premier roman "Toujours avec toi" a été publié en français.

 

 

Ça raconte quoi?

 

Eva a 56 ans. Elle mène une vie paisible parmi ses rosiers pour qui elle voue une véritable passion. De temps en temps, elle rend visite à ses amis et part s'occuper d'une vieille dame acariâtre.

Le soir, elle attend que Sven soit couché pour se servir un verre de cognac et ouvrir son journal intime.

A celui-ci elle racontera son enfance et sa vie d'adolescente mais surtout, à quel point elle fut traumatisée par sa mère tyrannique, qui ne l'a jamais aimée.

Elle avouera d'emblée aussi qu'elle s'est toujours promis d'en finir avec elle.

 

 

Mon avis?

 

Après une déception avec "Rosa Candida", je suis tombée sur un petit bijou. Et la pour le coup, celui-la parle beaucoup plus de fleurs...

 

En lisant les premières pages, j'ai eu l'impression de retrouver une ambiance comme dans le film de Mike Leigh: "Another Year". Pour ceux qui ne connaissent pas, ce film nous fait découvrir la vie d'un couple paisible après de nombreuses années de mariage, un couple qui rayonne, entouré d'amis déprimés...

Rencontrer cette femme dans son jardin aux roses fleuries, sirotant des tasses de thé et rendant visite à des amis atypiques me faisaient exactement penser à ce genre de film.

 

Eva est une femme mystérieuse, de caractère et qui cache un lourd secret. Elle nous l'avoue d'ailleurs à la première page:

 

" J'avais sept ans quand j'ai décidé de tuer ma mère. Et dix-sept ans quand j'ai finalement mis mon projet à exécution. "

 

Y a t-il une meilleure façon pour nous donner envie de lire la suite?

Dés lors elle nous raconte son enfance avec un père soumis et une mère tyrannique incapable d'amour envers sa fille. Parce qu'elle souffre énormément de tout cela, Eva décide de se venger et commence à mettre en place des projets diaboliques.

Elle alterne ces passages avec son présent, au milieu de ses fleurs magnifiques. Des moments reposants que l'on savoure.

Je ne vous en dit pas plus concernant l'histoire et surtout pas d'où vient le titre de ce livre.

C'est un roman totalement original car il est rempli d'humour noir, décalé. On se demande souvent comment une fillette peut avoir de telles idées.

Il est à la fois attendrissant car Eva est avant tout une personne qui souffre et qui nous parle de ses sentiments avec une incroyable poésie par moments.

Et je dirai au final qu'il nous fait réfléchir sur la vie, tout simplement.

 

En conclusion, un roman que l'on déguste comme une sucrerie, à la fois reposant, déjanté et mystérieux.

Merci encore à la littérature scandinave.

 

 

édition: Gaïa, 412 pages, année de parution: 2011)

Commenter cet article

Mam'zelle Goupile 13/11/2016 22:23

C'est mon nouveau coup de coeur ! Ce livre est formidable, on le dévore. C'est terrible d'aimer autant cette position de "voyeur" finalement ! On rentre tellement dans son intimité c'est savoureux ! On arrive à être attaché à une.. disons le franchement... une psychopathe !

Fransoaz 31/05/2012 19:07

Le libraire de notre petite ville ne tarit pas d'éloges sur ce livre. On doit me le prêter très bientôt.

Linette (pseudo) 31/05/2012 21:14



J'espère qu'il te plaira alors. J'en avais entendu parlé à la télé et comme toi, j'ai eu la chance que l'on me le
prête. Bonne future lecture!



pat 18/03/2012 10:56

Ton avis me donne envie de le lire. Apporte-le moi la semaine prochaine.

Emma 14/03/2012 19:05

Je reviendrai plus tard pour lire ton avis car j'ai prévu de le lire dans les prochaines semaines, j'ai hâte...

Linette (pseudo) 15/03/2012 11:07



Merci, c'est gentil



Marion 14/03/2012 14:13

Ton avis me donne vraiment envie de découvrir ce livre! C'est noté!

Linette (pseudo) 14/03/2012 19:02



Ca fait plaisir alors ^^ Oui c'est vraiment un bouquin qui mérite d'être découvert. J'espère qu'on pourra en lire
d'autres de cette auteure.