Un Parfum à Sentir suivi de Passion et Vertu

Publié le par Linette (pseudo)

9782070442720C'est de qui?

 

Gustave Flaubert. Né à Rouen en 1821 et mort en 1880. Il a marqué la littérature française avec ses analyses psychologiques, son regard réaliste sur le comportement de la société. Madame Bovary, L'éducation sentimentale, Salammbô sont considérés comme ses plus grands romans.

 

Ca raconte quoi?

 

Un parfum à sentir ou les Baladins:

 

Marguerite usée et vieillie, sombre dans la misèe et voit son mari la délaisser pour une jeune et belle femme: Isabellada. Elle ne sait que faire pour reconquérir l'homme qu'elle aime et constate que le combat est déjà perdu.

 

Passion et Vertu:

 

Mazza est une jeune femme douce et rêveuse, mariée et mère de deux enfants, elle est fidèle à son mari jusqu'au jour ou elle rencontre Ernest, un véritable Don Juan. Aveuglée par son amour, elle est prête à se transformer en criminelle pour s'enfuir avec lui.


 

Mon avis?

 

Flaubert a encore su me toucher avec ses deux nouvelles. J'ai lu il y a quelques temps Madame Bovary et j'avais tout simplement adoré. Emma malgré son caractère odieux m'avait profondément touché, je me retrouvai un peu dans son ennui quotidien...Je me demandais souvent comment je réagirais en tant que femme à cette époque.

 

Avec cette première nouvelle, nous sortons de la bonne bourgeoisie pour rencontrer un peuple qui ne vit que du spectacle et que certaines personnes méprisent. Marguerite est une femme que la dure vie a fatigué, elle espère et demande un peu d'amour à des êtres qui n'ont aucune pitié envers elle.

Cette histoire est assez dure et montre bien la pauvreté de l'époque qui n'a pas tellement changé de nos jours. On voit la bourgeoisie à travers l'oeil du petit peuple et Flaubert sait parfaitement nous la décrire, n'hésitant pas à nous impliquer dans l'histoire en jugeant presque notre manque de compassion.

 

Pour Passion et Vertu, nous retrouvons une seconde Madame Bovary complètement dévouée à son amant qui se moque et joue des sentiments des femmes. La description des émotions de Mazza est vraiment parfaite, pleine de belles métaphores.

On pourrait lire des pages entières la dessus, sans ennui, tellement la littérature est belle. Les auteurs classiques ont l'art de me passionner en ne racontant que peu de choses.

 

(édition: folio, 112 pages, année de parution: 2001, photo: Piotr Stryjewski)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

A-little-bit-dramatic 12/01/2012 17:03

Je ne connais pas ce livre de Gustave Flaubert mais la couverture est belle...Je pense qu'elle attire l'oeil sur un étal de libraire ! :)

Je ne sais pas si ces nouvelles pourrait me plaire, mais pourquoi pas ? J'aime assez le style de Flaubert. Comme toi, j'ai aimé Madame Bovary même si j'avais envie de claquer Emma, parfois. ^^

Linette (pseudo) 12/01/2012 18:32



Passion et Vertu ressemble beaucoup à Madame Bovary. Je me demande s'il ne c'est pas inspiré de cette nouvelle pour
l'écrire ou l'inverse peut-être... Je l'ai pris car le prix était plus qu'abordable et ça me permettait ainsi de découvrir d'autres oeuvres.



Laeti (histoires-de-livres) 09/01/2012 11:17

J'ai envie de découvrir ces deux nouvelles car comme toi, j'avais adoré Madame Bovary, et si ces textes sont de la même veine, ils me plairont.

Linette (pseudo) 09/01/2012 15:15



Oui c'est le même genre. Le livre ne coûte que deux euros en plus, l'occasion de se faire plaisir Ca me permettait de lire d'autres textes de Flaubert.



Chtimie 09/01/2012 11:12

Je n'ai encore jamais lu de Flaubert... (Honte sur moi !)
Mais je compte y remédier rapidement!!!
Je viens de terminer "Gemma Bovery"un roman graphique dans lequel il y a beaucoup de références à "Madame Bovary. Ça m'a donné envie de connaitre cet auteur. Peut-être pas "Madame Bovary", en tout
cas pour l'instant, car maintenant je connais toute l'intrigue. Mais pourquoi pas avec ces nouvelles...

Linette (pseudo) 09/01/2012 15:13



Oui pourquoi pas comme tu dis. C'est un livre assez court et qui ne coûte que deux euros. Une bonne façon donc de
découvrir un auteur ou du moins son style. Je trouve Flaubert aussi agréable à lire que Maupassant qui a une narration assez fluide.